Aide à la scolarité (2020-2021)

Pour répondre aux difficultés qu’éprouvent certaines familles résidant à l’étranger à faire face aux coûts de scolarisation de leurs enfants, l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE) a mis en place un système de bourses scolaires.

Des informations en ligne sont disponibles sur le site de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE).

PDF - 155.9 ko
Brochure d’information (2020 - 2021)
(PDF - 155.9 ko)

Des bourses scolaires peuvent être accordées aux élèves de nationalité française (scolarisés dans un établissement homologué, conventionné par le ministère français de L’Éducation nationale), sous conditions de ressources et selon la situation patrimoniale de leur famille.

CONDITIONS D’ACCÈS

RESSOURCES DE LA FAMILLE

Les ressources de la famille doivent s’inscrire dans les limites du barème d’attribution. Il repose sur la définition d’un quotient familial net des frais de scolarité pondéré d’un indice de coût de la vie dans le pays de résidence.

SITUATION DES ENFANTS
  1. Être de nationalité française ;
  2. Résider avec leur famille (père et/ou mère, tuteur légal) ;
  3. Être inscrits au registre mondial des Français établis hors de France ; le demandeur de bourses (père, mère, tuteur) doit être également inscrit au registre mondial des Français établis hors de France quelle que soit sa nationalité.
  4. Être âgés d’au moins trois ans au cours de l’année civile de la rentrée scolaire ;
  5. Fréquenter un établissement homologué par le ministère de l’Éducation nationale ou, à titre dérogatoire, en cas d’absence, d’éloignement ou de capacité d’accueil insuffisante d’un établissement homologué, un établissement dispensant au moins 50% d’enseignement en français ;
  6. Fréquenter régulièrement les cours ;
  7. Au-delà de l’âge de scolarisation obligatoire (16 ans), ne pas avoir un retard scolaire de plus de 2 ans (excepté ce cas, l’attribution d’une bourse n’est pas subordonnée aux résultats scolaires).

Comment déposer une demande de bourse ?

Constituer le dossier de demande

Vous êtes concernés si :

  • vous vous êtes installés à Bali ou à Jakarta après le 15 mai 2020 (date de limite de dépôt des dossiers de la première campagne) ;
  • votre dossier a fait l’objet d’un ajournement ou si vous sollicitez une révision de la décision prise à l’issue du premier conseil consulaire ;
  • une raison de force majeure (redoublement de la terminale, décès, maladie, etc.), ne vous a pas permis de présenter un dossier lors de la première campagne ;
  • votre situation financière ou familiale a changé de façon notable depuis la clôture de la première campagne boursière.

Le demandeur, parent ou tuteur légal, télécharge le formulaire de demande de bourse, le remplit, l’imprime et le signe. Il rassemble l’ensemble des pièces justificatives à joindre à la demande.

PDF - 258.6 ko
Formulaire de demande de bourses scolaires
(PDF - 258.6 ko)
PDF - 92.8 ko
Liste des documents à fournir
(PDF - 92.8 ko)
PDF - 70.7 ko
Questionnaire bourses scolaires
(PDF - 70.7 ko)
PDF - 45.3 ko
Synthèses relevés bancaires 2019
(PDF - 45.3 ko)
Déposer le dossier

Pour la deuxième campagne des bourses scolaires de l’année scolaire 2020/2021, la date limite de dépôt de ces dossiers est fixée comme suit :

  • au lycée français de Jakarta : 24/09/2020 ;
  • au lycée français de Bali : 21/09/2020 ;
  • au service social de l’Ambassade : 25/09/2020.

Les dossiers devront être parvenus par courrier postal au service des bourses au plus tard le vendredi 25 septembre 2020, délai de rigueur. Aucun dossier ne pourra être accepté après cette date.

Dans le cas de dépôt d’une première demande de bourse, un entretien à la section consulaire de l’ambassade à Jakarta ou à l’agence consulaire de Denpasar sera obligatoire.

Examen des demandes et décisions de l’AEFE :
  • Mi Octobre – début Novembre 2020 – tenue du Conseil Consulaire (CCB2)
  • Mi Décembre 2020– tenue de la Commission Nationale (CNB2)
  • Fin Décembre 2020 – Début Janvier 2021 – notification des décisions aux familles.

Les bourses scolaires au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l’étranger ne sont pas un droit dans la mesure où elles sont octroyées chaque année dans la limite des crédits alloués au dispositif.

Le niveau de l’aide accordée aux familles, à situation comparable, peut donc varier d’une année sur l’autre.

Pour toute question complémentaire, vous pouvez adresser un message à la section consulaire.

Dernière modification : 03/09/2020

Haut de page