Communiqué conjoint des ambassadeurs français et allemand en Indonésie à l’occasion du Traité d’Aix-la-Chapelle, 22 janvier 2019 [id]

Par Jean-Charles Berthonnet, ambassadeur de France en Indonésie, et Peter Schoof, ambassadeur d’Allemagne en Indonésie.

Le 22 janvier 1963, le président de la République française, Charles de Gaulle, et le chancelier de la République fédérale d’Allemagne, Konrad Adenauer, se sont rencontrés à Paris pour signer un traité de coopération. Le « Traité de l’Élysée » visait la réconciliation entre les deux nations. L’objectif était de renforcer la coopération entre l’Allemagne et la France dans les domaines des relations internationales, de la défense et de l’éducation. Il est devenu le symbole des relations forgées entre la France et l’Allemagne.

Aujourd’hui, la France et l’Allemagne partagent une ambition commune pour le projet européen : une Europe démocratique, souveraine et unie, une Europe compétitive, une Europe qui repose sur la prospérité et défendant son modèle économique et social ainsi que sa diversité culturelle, une Europe promouvant une société ouverte, fondée sur des valeurs partagées de pluralisme, de solidarité et de justice, une Europe prête à affirmer son rôle sur la scène mondiale en faveur de la paix et de la sécurité internationale.

À l’occasion du 56ème anniversaire du « Traité de l’Elysée », le nouveau traité signé mardi (22/01) à Aix-la-Chapelle (Allemagne) par le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel. Ce nouveau traité d’Aix-la-Chapelle a pour ambition de favoriser la convergence économique, sociale et fiscale entre les deux pays, de soutenir et de faciliter l’apprentissage de la langue de chacun des deux pays et sur la scène internationale, de renforcer leur coopération en matière de politique étrangère, de sécurité et de défense.

L’Allemagne et la France s’engagent à profiter de leur présence concomitante au Conseil de sécurité des Nations unies sur la période 2019-2020 pour lancer des initiatives communes, notamment dans le domaine de la prévention des conflits, et renforcer la coordination de l’UE sur les sujets traités à l’ONU. Le Conseil de sécurité sera présidé par la France en mars prochain, suivi par l’Allemagne en avril et l’Indonésie en mai. C’est donc une excellente occasion pour les trois pays de renforcer leur dialogue sur la scène internationale, dans la mesure où ils assureront une responsabilité majeure pour assurer la paix et la sécurité dans le monde.

Avec ce nouveau traité, la France et l’Allemagne réaffirment leur engagement à renforcer davantage leur économie. Nos deux pays sont profondément attachés à l’ouverture des marchés, au multilatéralisme et à une politique commerciale ambitieuse européenne. Dans ce domaine, la France et l’Allemagne soutiennent fermement l’Union Européenne dans l’élaboration de solutions visant à moderniser le système multilatéral du commerce. Nos deux pays sont également fermement convaincus du développement des échanges commerciaux avec l’Indonésie et soutiennent activement la négociation d’un partenariat économique global entre l’Union européenne et l’Indonésie.

Conformément au « Traité d’Aix-la-Chapelle » qui donne un nouvel élan et élargit le champ de la coopération entre nos deux pays, nous, les ambassadeurs de France et d’Allemagne en Indonésie, souhaitons vivement agir aux côtés de l’Indonésie sur les questions internationales telles que le changement climatique et toutes les questions débattues au sein du G20.

Dernière modification : 04/03/2019

Haut de page