Signature d’un protocole financier (entre la France et l’Indonésie) pour la construction d’un centre de données [id]

Depuis ces dernières années, l’Indonésie développe le projet « strengthening e-government infrastucture ». Le titre de ce projet est très clair : les pays doivent de plus en plus utiliser les outils digitaux dans leurs politiques publiques, cela a été évidemment renforcé par la crise du Covid et les restrictions à la mobilité et est encore plus vrai dans l’archipel indonésien du fait des distances.

PNG

L’Indonésie doit répondre à un défi majeur numérique dont la stratégie s’articule autour de trois enjeux :

  • Mettre au même diapason l’information au sein des administrations ;
  • Rationaliser les investissements des administrations dans le numérique ;
  • Permettre un accès universel à ces outils à travers l’ensemble du pays qui compte plus de 17 000 îles réparties sur 3 fuseaux horaires.

Pour anticiper et répondre à ces besoins, le Ministère des Technologies de l’information et de la communication indonésien (Kominfo) s’est vu confié le développement des infrastructures numériques de l’Etat par la construction de data center, condition sine qua non pour développer l’e-gouvernement. C’est dans ce cadre que le gouvernement français a financé une étude de faisabilité avec l’entreprise SOFRECOM pour définir précisément les besoins du gouvernement indonésien et de proposer une solution technique adéquate.

Fort de cette étude, la France a été désignée par le Ministère du Plan indonésien comme le bailleur de ce projet de 190 M USD. Celui-ci sera financé par un Prêt direct du Trésor et un crédit acheteur garanti par Bpifrance Assurance Export.

PNG

Aujourd’hui, une étape importante qui vient d’être franchie, puisque nous avons signé le protocole financier permettant le financement et en définissant les modalités. Cette première pierre virtuelle était nécessaire pour permettre les étapes suivantes dont le lancement de l’appel d’offres

Plusieurs entreprises françaises sont déjà mobilisées pour répondre au futur appel d’offres. Elles feront ainsi bénéficier l’Indonésie l’excellence et le savoir-faire français en la matière pour une meilleure indépendance et sécurité des données, ainsi qu’un meilleur accès numérique des citoyens.

Dernière modification : 20/09/2021

Haut de page